On parle de nous

Vous trouverez dans cette page les articles de journaux publiés sur notre école. 

Ouest France le 2 décembre 2021

Intitulée Courrier du cœur, c’est une belle initiative que Sonia Sandt et Ophélie Bréthomé, enseignantes, ont pris à l’école primaire Saint-Vincent, de Brissac. Leurs deux classes de CP et CE1 ont mené un projet destiné à rompre l’isolement engendré par la crise sanitaire, et, ainsi, continuer à entretenir le contact entre membres d’une même famille pour l’instant séparés.

51 enfants ont écrit à leurs proches pour leur dire combien leur absence leur pesait. « Les enfants ont choisi leur destinataire et le contenu de leur lettre. C’est aussi l’occasion de redonner de la valeur à l’écriture, et à des échanges différents que ceux d’une société connectée, convient Sonia Sandt. Un exercice valorisant pour certains enfants qui ne maîtrisent pas encore bien la matière.» Vendredi matin, les jeunes élèves se sont rendus à la poste de Brissac pour déposer leur précieux message dans la boîte.


Amaelle, 7 ans, était l’auteure d’une missive pour ses grands-parents : « Ils me manquent. Ça fait trois mois que je ne les ai pas vus. Alors je sais que quand ils vont recevoir ma lettre, ils vont être contents.»

Gaspard, lui, avait écrit à sa tata et son tonton : « Je leur ai promis d’aller les voir bientôt, car ils habitent loin et restent chez eux, sans sortir. »

Outre la façon de faire travailler le dessin et l’écriture aux enfants, ce fut aussi une manière de parler de la situation de confinement, qui peut en angoisser certains.